Mon panier
0 produit dans votre panier
  • Montant 0,00 €
Commander

Agroforesterie

En lien avec la chambre d'agriculture de la Loire Atlantique, nous avons mis en place un programme d’Agroforesterie.     

Qu'est-ce-que l'Agroforesterie ?

 Image (Agroforesterie) Cette pratique consiste à associer des arbres et des cultures ou des animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ. Son objectif est d'une part d'améliorer la biodiversité et d'autre part d'entretenir les sols, sans négliger tout ce que les arbres produisent: bois, fruits, fourrages divers.

Il existe une grande diversité d’aménagements agroforestiers : alignements intra-parcellaires, haies, arbres émondés (trognes), arbres isolés, bords de cours d’eau (ripisylves)…  

 

Image (Agroforesterie)

 

Ces pratiques comprennent les systèmes agrosylvicoles (culture/produits forestiers) mais aussi sylvopastoraux (élevage/culture), agrosylvopastoraux (arbres/élevage/culture) ou pré-vergers (animaux/vergers de fruitiers).        

Sur nos terres nous pratiquons l'Agroforesterie en plantant des arbres ainsi que des haies boccagères à l'intérieur des champs de céréales et des parcours de poules. Image (Agroforesterie)

 Ses origines

Les systèmes agroforestiers sont ancestraux et répandus dans le monde entier, de l'équateur chez les indiens d'amazonie aux zones désertiques du Sahel. En Europe, les arbres étaient traditionnellement présents au cœur et aux abords des parcelles. Certains systèmes ont perduré : pré-vergers, cultures intercalaires en peupleraies, noyeraies ou vergers fruitiers, truffiers et lavande ou vigne.

En France comme ailleurs, la mécanisation et la spécialisation agricole due notamment à la PAC ont fait diminuer de  600 miliions à  200 millions le nombre d'arbres présents dans les parcelles. Mais le mouvement s'inverse dorénavant, et on plante plus d'arbres qu'on en arrache.

 

 .

 Liens

agroforesterie.fr